5150, Rues des Ormes

20 10 2009

Ne lisez pas cet article si vous n’avez pas vue le film.

5150

D’une réalisation magistrale par Éric Tessier, le film 5150, rues des ormes tiré du roman de Patrick Sénécal m’a tenu sur le bout de ma chaise d’un bout à l’autre de la représentation. J’avais eu de bonne critique de la part de mes collègues universitaires, mais jamais je n’aurais cru être autant marqué par ce film. Mettant en vedette Marc-André Grondin, Normand D’Amour, Mylène St-Sauveur et Sonia Vachon, cette brochette d’acteurs a sue savament me transporter dans un autre monde tordu et fou. Je conseil ce film à tous les amateurs de thriller et ceux qui sont moins habitués au genre. 4 étoiles

* Ceci est un cour vidéo traitant du film et surtout du site internet dans lequel je me suis beaucoup amuser! À vous d’essayer de vous échapper de la chambre.





L’intrigue

19 10 2009

Plutôt simple, l’intrigue de «Zone» se divise en trois actes linéaires. Trois garçons et une fille, groupés sous l’autorité d’un chef, font la contrebande de cigarettes américaines. Tarzan, le chef, assume lui-même les plus grands risques en allant chercher les cigarettes aux États-Unis et en franchissant illégalement la frontière chaque semaine. Puis, les choses tournent mal : Tarzan tue un douanier qui l’a surpris, le jour même où le réseau est découvert. Dénoncé par l’un des membres du groupe, Tarzan devra avouer son crime. Après trois jours de détention, il s’enfuit pour rejoindre Ciboulette qui incarne son rêve, et meurt presque aussitôt sous les balles des policiers. C’est une intrigue qui est étonnante de simplicité, mais comme dit Robert Dion : « C’est toujours plus difficile de faire simple! »

*Photo dos du livre                                                                                                       *Affiche de Production

synopsiszone41





HUMEUR

14 10 2009

Voici le premier et le dernier des billets que je fais sur les choses qui m’énervent dans la vie de tout les jours, dans le quotidien, le banal. Un Top10!

-Les parents qui amènent leurs enfants au Mcdonald

-Les cartons de café Tim horton par terre!

-La paresse

-Un serveur qui mélange les plats commandés alors que vous êtes 2 dans le restaurant!

-Les petits chiens qui jappent tout le temps!

-Le malaise que l’on peut vivre quand on rencontre une connaissance dans le transport en commun et que cette personne fait semblant de ne pas vous avoir vue alors que vous avez 6 pi. 2 po. de grand corps.

-Les gens de mauvaises humeurs en permanence.

-Je ne sais pas qui fait cela mais, il y a des similis vandales qui, dans toutes les toilettes publics où je suis allé, vide le papier de toilette dans la bol et je trouve ça franchement INACCEPTABLE!

– Les portiers au cinéma … Ils sont payés pour t’acceuillir gentillement et être agréable… Je n’ai connu la bonne humeur d’un portier de cinéma.

– Je ne peux suporter le fait de m’asseoir sur un banc qui a été préchauffer par une autre personne avant moi… Je comprends que nos corps ne sont pas tous de la même température mais …

20061213mcdonalds





Petite Biographie de Marcel Dubé

12 10 2009

Une petite Biographie d’un grand homme de théâtre. Dramaturge prolifique, Marcel Dubé a signé plusieurs centaines de textes pour la scène, la radio, la télévision et différents journaux et magazines auxquels il a collaboré en 50 ans de carrière d’écrivain. Ses téléromans La Côte de sable et De 9 à 5 ont occupé à eux seuls le petit écran pendant de nombreuses années, donnant forme, avec son répertoire de scène, à ce qui est devenu « Le Monde de Marcel Dubé », une grande famille de personnages qui nous ressemblent. Lauréat de nombreux prix littéraires, il est un des témoins privilégiés des transformations profondes qui ont secoué le Québec depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’aux tragiques événements d’octobre 1970, en passant à travers les heures sombres du duplessisme et celles, euphoriques, de la Révolution tranquille.

c-dube_marcel





Désolé pour ce moment!

11 10 2009

Désolé de mettre cette vidéo sur mon blogue, mais je n’ai pas le choix! Après avoir danser en texte et pratique de jeu, je ne pouvais que vous montrez la dîtes vidéo! Bon visionnement!





Scandale pour l’Halloween

10 10 2009

Voici mon premier billet d’humeur de la session et je crois en avoir trop à dire déjà!

Laissez-moi vous introduire à mon problème… Je viens d’une petite ville en campagne qui est la banlieue de la banlieue de Montréal, c’est à dire la manifique ville de Ste-Anne-Des-Plaines. Malgré son nom rustique et son aspect campagnard, cette ville (ayant préalablement le titre de village) était reconnue pour son fameux festival de l’halloween. En deux petites semaines du mois d’octobre, la populatin passait de 12800 habitants à plus de 100 000 touristes qui dévalaient et foulaient les rues de ce village anodin.          

                                                                                                  Église de S.A.D.P( Une des plus belles églises des Laurentides.)
eglise_sainte_anne_plaines
Étant animateur au camp de jour de la ville, lors des années précédentes même si le festival n’a plus lieu, nous perpétuions la tradition avec les animateurs en nous costumant et en animant les enfants qui dévalent les rues lors de la soirée d’Halloween. Cependant, cette année, je viens tout juste d’apprendre que ceci n’auras plus lieu, faute de budget de la ville. J’étais scandalisé de voir et d’entendre mon patron m’apprendre qu’il nous serait impossible d’amuser les enfants cette année!!! Je ne sais pas si c’est moi, où si c’est généralisé dans plusieurs villes, mais l’halloween perd de la valeur au yeux des gens et c’est encore une fois les enfants qui doivent payer!

Si vous voulez me faire part d’un événement semblable dans votre ville, où un événement plus heureux lié n’hésiter pas à m’en faire part ici pour me remonter le moral !!

halloween2pk6





15:59 Le début

22 09 2009

Il est présentement 15:59 le 22 septembre 2009. C’est le début d’une nouvelle ère, à cette date précise commence mes débuts dans l’univMoi pour blogueers du blogue.